Rencontre avec Nathalie MATEJA, auxiliaire de vie à MAINTIEN ADOM PAYS DE RETZ

 

Nathalie Mateja a 52 ans. MAINTIEN ADOM PAYS DE RETZ l’a interrogé quant à son quotidien d’auxiliaire de vie.

 

« J’ai toujours été auxiliaire de vie dans différentes structures : en unité protégée, en EHPAD auprès de malades d’Alzheimer et de maladies apparentées, en CESU, pour différentes associations d’aide à domicile ou des Centres Communaux d’Action Sociale. Cela fait deux ans que je
suis chez MAINTIEN ADOM qui est pour moi une entreprise à l’écoute de ses collaborateurs et bienveillante tant pour ses clients que pour ses
salariés.


Au quotidien, j’accompagne à domicile principalement des personnes âgées et des personnes en situation de handicap. Je les aide pour leur
toilette, dans la prise de repas. Je les accompagne lors de leurs rendez-vous extérieurs. Grâce aux promenades et aux activités, je suis actrice
du lien social et je romps leur isolement. Je les accompagne aux courses et je réalise l’entretien du logement. Certains usagers rencontrent aussi des troubles cognitifs alors j’essaie de stimuler leur mémoire en jouant au Scrabble ou en faisant des mots fléchés.

 

Une fois la journée terminée, je les aide à prendre le diner, à les mettre en pyjama et les aide au coucher.. J’accompagne une dizaine de bénéficiaires et je travaille environ 30 heures par semaine. J’ai choisi MAINTIEN ADOM car c’est une entreprise de proximité proche de mon domicile. Lors de l’entretien, les valeurs de l’entreprise ont fait écho en moi. A chaque nouvel usager, nous n’arrivons pas « tel un cheveu sur la soupe » : nous sommes systématiquement présentés par une animatrice de proximité. C’est un véritable confort. Nous savons que nous pouvons compter sur une équipe qui peut se rendre sur le terrain si nous rencontrons un problème. Nous avons tout de suite une réponse à nos questions sur les situations. Cette proximité et cet accompagnement brisent l’isolement de notre métier. Nous nous sentons épaulés, écoutés, soutenus et valorisés. L’équipe cimente notre travail et c’est un vrai atout. Entre auxiliaires de vie, nous nous rencontrons une fois par mois lors de réunions d’équipe.

Ce que j’aime le plus dans mon métier ? L’échange et l’aide que je peux apporter. L’échange car on apprend, on se nourrit toujours des expériences de chacun, des parcours de vie. C’est la richesse de notre métier. L’aide, car au-delà de réaliser les actes essentiels de la vie quotidienne, je sais que ma présence brise l’isolement et allège le quotidien des personnes que j’accompagne.

Dans le métier d’auxiliaire de vie, le respect de la personne est essentiel. On ne fait pas à la place de l’usager. Nous sommes là pour l’accompagner et nous prenons le temps nécessaire. Ce ne sont pas des enfants, ce sont des adultes et on se doit de respecter leurs choix et leur laisser la liberté de choisir.


Ce métier, je pourrai en parler pendant des heures tellement il m’épanouit.

 

Afficher en page d'accueil: